La directive relative aux pratiques commerciales déloyales s’étend aux activités de recouvrement de créances
10/01/2018

Gelvora UAB est une société de recouvrement de créances qui, en vertu d’un contrat de cession, avait acquis des créances[1].

Celles-ci concernaient des consommateurs qui étaient débiteurs en vertu d’un contrat de crédit à la consommation conclu avec un prêteur. La question était de savoir si les activités de recouvrement de créances de Gelvora UAB pouvaient être considérées comme des « pratiques commerciales » au sens de la directive relative aux pratiques commerciales déloyales[2].

La Cour a considéré que la définition de « pratiques commerciales » contenue à l’article 2 d) de la Directive, et plus précisément le fait que ces pratiques concernent celles qui sont « en relation directe avec la vente d’un produit », comprend également des mesures « prises en relation avec l’exécution de celui-ci, et notamment les mesures prises en vue d’obtenir le paiement du produit ». Par ailleurs, les activités de recouvrement de créances – comme celles en l’espèce – peuvent être considérées comme un « produit » au sens de l’article 2 c) de la Directive, étant donné que ces créances trouvent leur origine dans la prestation d’un service, en l’occurrence l’octroi d’un crédit.

La circonstance selon laquelle les activités de recouvrement ont été réalisées par une société qui ne délivrait pas elle-même des services sous la forme d’un crédit à la consommation et qui n’a acquis des créances qu’à la suite d’une cession n’affecte pas cette conclusion. En effet, si la directive relative aux pratiques commerciales déloyales ne trouvait pas à s’appliquer en raison d’une telle cession, il serait porté atteinte à l’effet utile de la protection qu’offre cette même directive aux consommateurs.

 

 
[1] Cour de justice de l’Union européenne, arrêt du 20 juillet 2017, Gelvora C-357/16, EU:C:2017:573.

[2] Directive 2005/29/CE du Parlement européen et du Conseil du 11 mai 2005 relative aux pratiques commerciales déloyales des entreprises vis-à-vis des consommateurs dans le marché intérieur et modifiant la directive 84/450/CEE du Conseil et les directives 97/7/CE, 98/27/CE et 2002/65/CE du Parlement européen et du Conseil et le règlement (CE) no 2006/2004 du Parlement européen et du Conseil, JO 2005 L 149/22.

Zie ook : Stibbe ( Mr. Peter Wytinck )


Click here to see the ad(s)
Alle artikels Europees recht

Laatste artikels Europees recht

Het nieuwe UBO-register: wat is dat? Enkele praktische zaken op een rij
05/12/2018

Het nieuwe UBO-register is een gevolg van de 4deEuropese anti-witwasrichtlijn (de 4deAML of “Anti-Money Launder...

Het nieuwe UBO-register: wat is dat? Enkele praktische zaken op een rij Read more

The Commission clears the acquisition of parts of Fox by Disney with commitments
29/11/2018

On 14 September 2018, Disney noti ed its proposed acquisition of certain parts of Fox’ business. Disney and Fox are ...

Read more

CJEU doesn't like the taste of copyright
14/11/2018

Today, the Court of Justice of the European Union ("CJEU") decided that the taste of a food product is not ...

Read more

CJEU: VAT on share disposal costs recoverable in certain cases
12/11/2018

VAT on costs incurred in connection with an envisaged share disposal is in principle not recoverable. However, if the reas...

Read more

Laatste artikels van Mr. Peter Wytinck

Afwerving van cliënteel: ex-werknemer mag systematisch cliënteel benaderen van vroegere werkgever
01/10/2018

Het Hof van Beroep te Gent bevestigde nogmaals de principiële vrijheid van handel en concurrentie waaruit de principi...

Read more

Les plaintes auprès du JEP contre des publicités dans lesquelles des effets positifs seraient ass...
15/05/2018

Le Jury d’Éthique Publicitaire (« JEP ») est l’organe d'autodiscipline du sec...

Read more

Exigence d’identification et d’objectivité en cas de publicité comparative
08/05/2018

Le 22 janvier 2018, la Cour d’appel de Gand a une nouvelle fois eu l’opportunité d’examiner la li...

Read more

La cour d’appel de Gand modère une clause de non-concurrence trop large
30/04/2018

L’affaire [1]  concernait une cession d’actions d’une entreprise active dans le secteur de l’...

Read more

LexGO Network