Dénigrement en ligne : réagissez !
09/05/2019

Le dénigrement en ligne constitue un mal répandu. Internet est aujourd’hui le premier outil d’orientation de la clientèle. Sans surprise, les entreprises en concurrence tentent de s’y démarquer. Au besoin, ces efforts prennent la forme de pratiques de dénigrement de leurs rivaux.

 Si votre entreprise est victime de propos dénigrants en ligne, orchestrés par vos concurrents, il vous faut réagir. Au besoin, contactez-nous !


Qu’est-ce que le dénigrement ? Que faut-il supporter ?

Dénigrer consiste à formuler « une allégation de nature à jeter, dans l’esprit de la clientèle, le discrédit sur un concurrent, son entreprise, ses produits ou ses prestations ».

Il y a dénigrement dès que trois conditions sont remplies :

1) Les propos doivent être péjoratifs, c’est-à-dire, être de nature à dévaloriser l’image d’une entreprise auprès de sa clientèle. Par exemple, il peut s’agir de propos qui portent atteinte à :

  • à la qualité des produits de l’entreprise (« produits démodés ») ;
     
  • la justesse de ses prix (« hausse de prix brutale et sauvage ») ;
     
  • au sérieux de son travail (« incompétent ») ;
     
  • l’honnêteté de ses travailleurs ;
     
  • la santé financière de l’entreprise (« cessation de paiement »).


2) Les propos doivent être publics. C’est en principe toujours le cas pour les dénigrements en ligne. Par exception, si les propos sont déployés sur un service intranet accessible à un nombre très limité de personnes, la condition de publicité ne sera pas remplie.

3) Les propos péjoratifs doivent viser une entreprise, une marque, ou un produit identifiable.


“Dire la vérité” n’empêche pas le dénigrement

L’exactitude de l’information n’empêche pas le dénigrement.

Peu importe que l’information soit vraie. Il y a dénigrement si l’information est de nature à nuireou a été divulguée dans le dans le but de jeter le discrédit sur un concurrent.

La publicité comparative est autorisée. Toutefois, elle doit être formulée pour flatter les produits présentés plutôt que pour critiquer les produits concurrents.

Zie ook : Lexing ( Norman Neyrinck )


Click here to see the ad(s)
Alle artikels Mededingingsrecht

Laatste artikels Mededingingsrecht

Reform of Belgian Competition Law
05/07/2019

On 25 April 2019, the Chamber of Representatives of the federal Parliament approved in plenary session a bill reforming Bo...

Reform of Belgian Competition Law Read more

Belgian Competition Authority publishes 2018 Annual Report
24/06/2019

On 17 June 2019, the Belgian Competition Authority (“BCA”) published its Annual Report for 2018. This document...

Belgian Competition Authority publishes 2018 Annual Report Read more

The Belgian Competition Authority condemns the Order of Pharmacists for hindering Medi-Market's d...
18/06/2019

On 28 May 2019, the Belgian Competition Authority ruled that the Order of Pharmacists had used its influence to hinder the...

The Belgian Competition Authority condemns the Order of Pharmacists for hindering Medi-Market's development Read more

Non-concurrence : le profil Linkedin peut-il servir de preuve ?
30/05/2019

LinkedIn vous informe de la carrière de vos ex-employés. Ce site peut-il servir de preuve à une viola...

Read more

Laatste artikels van Norman Neyrinck

Non-concurrence : le profil Linkedin peut-il servir de preuve ?
30/05/2019

LinkedIn vous informe de la carrière de vos ex-employés. Ce site peut-il servir de preuve à une viola...

Read more

Influenceurs : quelles règles respecter ?
23/05/2019

Bloggeurs, instagrameurs, twittos, youtubeurs, ils ont tous un point commun : l’influence qu&rsq...

Read more

Le web scraping – de quoi parle-t-on ?
14/01/2019

Le web scraping est aussi appelé « screen scraping », ou « harvesting »...

Read more

Le scraping est-il légal ?
14/09/2018

Le web scraping est aussi appelé « screen scraping », ou « harvesting »...

Read more

LexGO Network