Vooruit et Vooruit : les marques peuvent-elles continuer à exister ensemble ?
11/05/2021

Au cours des derniers mois, vous avez sans doute entendu parler de la discussion entre le mouvement politique Vooruit et le centre d'art gantois portant le même nom. L'utilisation d'une marque (verbale) identique pour des activités différentes ne présente en soi rien d'exceptionnel et peut même être considérée comme inhérente au droit des marques. C’est pourquoi, lors de l'enregistrement d'une marque, vous devez choisir pour quels produits et services vous souhaitez déposer la marque. Par exemple, le nom Lotus peut être utilisé par trois entreprises différentes pour respectivement des voitures, du papier toilette ainsi que des biscuits. Les marques connues telles que Apple ou Coca-Cola, dont la protection s'étend au-delà des produits et services pour lesquels elles ont été enregistrées, constituent une exception à cette règle.

Cependant, il est assez fréquent que des marques identiques (ou très similaires) continuent d'exister les unes à côté des autres, et ce même s'il y a un chevauchement des activités pour lesquelles celles-ci sont utilisées. Cela est possible car les titulaires des marques peuvent convenir contractuellement que leurs marques puissent coexister (sous certaines conditions). Cela se fait par un contrat de coexistence.

Dans un contrat de coexistence de marques, chaque partie s'engage à ne pas contester la validité et l'utilisation de la marque par l'autre partie, pour autant que certaines conditions soient respectées. Ces conditions peuvent revêtir de nombreuses formes, telles que :

  • la délimitation d'un territoire (par exemple, une marque Benelux ne sera utilisée qu'en Belgique, mais pas aux Pays-Bas),
  • l’utilisation uniquement pour certaines activités (par exemple, utilisation pour les produits surgelés, mais jamais pour les produits frais ; uniquement sur la boutique en ligne X, mais pas sur la boutique en ligne Y), ou encore
  • l’utilisation uniquement avec d'autres signes (par exemple, jamais sans qu’un certain logo ou nom y soit attaché).

Afin d'éviter toute discussion ultérieure, il est important que le contrat de coexistence soit formulé de manière claire et précise. Chaque partie peut alors planifier ses activités de marketing en toute sérénité, sans avoir à craindre des poursuites judiciaires. Les parties peuvent choisir de garder le contrat de coexistence secret ou non.

Toutefois, lors de la rédaction d'un contrat de coexistence, il est important que vous teniez compte de la manière dont les activités de votre entreprise pourraient évoluer à l'avenir. Bien souvent, il arrive qu'une entreprise regrette la portée de ses engagements dans le cadre du contrat de coexistence, par exemple lors de son entrée sur un nouveau marché. Par ailleurs, veillez également à ce que les clauses d’un tel contrat n’enfreignent pas le droit de la concurrence.

Voir aussi : Eubelius ( Mrs. Elise De Geyter ,  Mr. Pieter Callens )

[+ http://www.eubelius.be]

Mrs. Elise De Geyter Mrs. Elise De Geyter
Attorney
[email protected]
Mr. Pieter Callens Mr. Pieter Callens
Partner
[email protected]

Click here to see the ad(s)
Tous les articles Droit de la propriété intellectuelle

Derniers articles Droit de la propriété intellectuelle

Illegal uploads – CJEU’s landmark ruling for the platform economy
24/06/2021

On 22 June 2021, the Grand Chamber of the Court of Justice of the European Union (“CJEU”) issued a ruling on t...

Illegal uploads – CJEU’s landmark ruling for the platform economy Read more

World Anti-Counterfeiting Day: Fighting fake goods remains a priority
08/06/2021

Today is the World Anti-Counterfeiting Day. The day on which we recognize the hard work necessary to stop the manufacture,...

Read more

Vooruit et Vooruit : les marques peuvent-elles continuer à exister ensemble ?
26/05/2021

Au cours des derniers mois, vous avez sans doute entendu parler de la discussion entre le mouvement politique Vooruit...

Vooruit et Vooruit : les marques peuvent-elles continuer à exister ensemble ? Read more

Repeat trademark filings: General Court confirms bad faith filing in Monopoly case
24/05/2021

In a recent judgment, the General Court has confirmed that repeat filings of trademarks may, in certain circumstances, con...

Repeat trademark filings: General Court confirms bad faith filing in Monopoly case Read more

Derniers articles de Mrs. Elise De Geyter

SkypeOut est soumis à la Loi Communications Electroniques
25/10/2019

SkypeOut permet à un utilisateur de faire des appels vers une ligne téléphonique fixe ou mobile &agra...

Read more

Le droit d'auteur dans l'UE: une avancée supplémentaire dans l'ère du numérique
17/06/2019

Le 6 juin 2019, la nouvelle directive européenne sur le droit d'auteur est entrée en vigueur. La directi...

Read more

Déchéance de la marque de l'Union européenne « Anne Frank » en raison du manque d'usage sér...
06/05/2019

Dans sa décision du 7 décembre 2018, l'Office de l'Union européenne pour la propriét&e...

Read more

Derniers articles de Mr. Pieter Callens

La protection des marques pour des motifs de couleur sur des autobus, des trains, des trams ou d...
22/12/2020

Pour être valable, une marque doit revêtir un caractère distinctif : la marque doit permettre au c...

Read more

SkypeOut est soumis à la Loi Communications Electroniques
25/10/2019

SkypeOut permet à un utilisateur de faire des appels vers une ligne téléphonique fixe ou mobile &agra...

Read more

Le droit d'auteur dans l'UE: une avancée supplémentaire dans l'ère du numérique
17/06/2019

Le 6 juin 2019, la nouvelle directive européenne sur le droit d'auteur est entrée en vigueur. La directi...

Read more

Déchéance de la marque de l'Union européenne « Anne Frank » en raison du manque d'usage sér...
06/05/2019

Dans sa décision du 7 décembre 2018, l'Office de l'Union européenne pour la propriét&e...

Read more

LexGO Network