Saisies-cessions : montants en 2021
29/12/2020

Au 1/1/2021, les montants sont indexés en matière de saisies-cessions sur salaire. Suite aux difficultés économiques des travailleurs en raison de la pandémie, une prochaine loi-programme devrait toutefois réduire dès le 1/1/2021 ces montants.

Quelle est la quotité cessible /saisissable des revenus du travail en 2021 ?

Dès le 1er janvier 2021, la quotité cessible ou saisissable des revenus du travail est déterminée en fonction des tranches et des plafonds de rémunération suivants :

Plafonds de rémunération nette

Quotité saisissable ou cessible

Sur la partie de la rémunération
inférieure ou égale à 1.149 €

0 €

Sur la partie de la rémunération
située entre 1.149,01 € et 1.235 €

20 % (= max. 17,2 €)

Sur la partie de la rémunération
située entre 1.235,01 € et 1.362 €

30 % (= max. 38,1 €)

Sur la partie de la rémunération
située entre 1.362,01 € et 1.490 €

40 % (= max. 51,2 €)

Sur la partie de la rémunération
supérieure à 1.490 €

le tout

 

En conséquence, dès le 1er janvier 2021, un travailleur dont la rémunération nette mensuelle est supérieure à 1.490 € pourra conserver, en cas de saisie ou de cession, en tout cas une somme de 1.383,5 € : tout ce qui dépasse ce montant peut être saisi ou cédé.

Lorsque, outre sa rémunération mensuelle, le travailleur perçoit des sommes qualifiées de prestations sociales (dénommées aussi revenus de remplacement), ces dernières sont cumulées avec la rémunération et sur ce montant cumulé s'appliquent les tranches et plafonds de rémunération dont question ci-dessus. Par prestations sociales, on entend par exemple : des allocations de chômage ou allocations payées par un Fonds de sécurité d'existence, des indemnités d'incapacité de travail, etc.

Quelle est la quotité cessible /saisissable des prestations sociales en 2021 ?

Par contre, si le travailleur ne perçoit à charge de son employeur que des revenus qualifiés de « prestations sociales », la quotité cessible ou saisissable de ce revenu se détermine dès le 1er janvier 2021 en fonction des tranches et plafonds de rémunération suivants:

 

 

 Plafonds de rémunération nette

Quotité saisissable ou cessible

Sur la partie de la rémunération
inférieure ou égale à 1.149 €

0 €

Sur la partie de la rémunération
située entre 1.149,01 € et 1.235 €

20 % (= max. 17,2 €)

Sur la partie de la rémunération
située entre 1.235,01 € et 1.490 €

40% (= max. 102 €)

Sur la partie de la rémunération
supérieure à 1.490 €

le tout

 

Si le montant net de ce revenu de remplacement dépasse donc 1.490 €, le travailleur qui fait l'objet d'une saisie/cession, percevra en tout cas 1.370,8 €, soit moins que s'il s'agissait d'un revenu du travail "ordinaire".

Ces quotités sont-elles majorées lorsque le débiteur a des enfants à charge ?

Dès le 1er janvier 2021, ces montants peuvent être augmentés de 71 € par enfant à charge.

Références légales :

Arrêté royal du 10 décembre 2020 portant exécution de l’article 1409, § 2, du Code judiciaire (MB du 17 décembre 2020)

 

Florence Wairy - Senior legal consultant

Voir aussi : Group S - Secrétariat Social Asbl

[+ http://www.groups.be]


Click here to see the ad(s)
Tous les articles Droit du travail

Derniers articles Droit du travail

Mesures d’accompagnement complémentaires et prolongées en droit du travail en raison de la pa...
16/04/2021

Le 13 avril dernier, la loi du 2 avril 2021 portant des mesures de soutien temporaires en raison de la pandémie du ...

Mesures d’accompagnement complémentaires et prolongées en droit du travail en raison de la pandémie du Covid-19 Read more

CSSF circular on governance and security requirements for teleworking
13/04/2021

On 9 April 2021, the Commission de Surveillance du Secteur Financier (the « CSSF »), the L...

CSSF circular on governance and security requirements for teleworking Read more

Do's and Don'ts for employers regarding COVID-19 vaccintation
13/04/2021

The Belgian government’s vaccination campaign is finally coming up-to-speed. Employers are also eager to rapidly hav...

Read more

Les employeurs peuvent-ils interdire le port du voile ?
12/04/2021

Un code vestimentaire neutre ne constitue ni une discrimination directe, ni une discrimination indirecte sur base de la co...

Les employeurs peuvent-ils interdire le port du voile ? Read more

LexGO Network