Transposition de la directive européenne sur la comptabilité
08/04/2016

De la transposition de la directive européenne sur la comptabilité dans le Code des Société et son arrêté royal d’exécution par une loi du 18 décembre 2015 découlent quelques conséquences importantes pour les obligations des sociétés en matière de comptes annuels. Les formalités seront simplifiées, pour un grand nombre de sociétés, et les coûts réduits. Vous trouverez une analyse plus détaillée ci-dessous.

1.  Modification du seuil entre grandes et petites sociétés

La distinction entre grande et petite société est entre autres relevante pour: l’utilisation du modèle de comptes annuels complet ou simplifié, l’obligation d’établir un rapport annuel, l’obligation de désigner un commissaire, ainsi que pour diverses dispositions fiscales.

(a)  Les seuils sont relevés

Une petite société ne peut dépasser plus d’une des trois nouvelles limites suivantes: 

  • Chiffre d’affaires annuel: 9.000.000 EUR (au lieu de 7.300.000 EUR)
  • Total du bilan : 4.500.000 EUR (au lieu de 3.650.000 EUR)
  • Nombre de travailleurs occupés, en moyenne annuelle: 50 (inchangé)

La règle selon laquelle une société, dont le nombre de travailleurs occupés s’élève à plus de 100 travailleurs, ne peut jamais être considérée comme une petite société est abolie.

(b)  Modification de l’effet reporté

Désormais, le fait de dépasser ou de ne plus dépasser plus d’un des critères n’aura d’incidence que si cela perdure pendant deux exercices consécutifs. Dans ce cas, les conséquences du dépassement s’appliqueront à partir de l’exercice suivant l’exercice au cours duquel, pour la deuxième fois, plus d’un des critères ont été dépassés ou ne le sont plus.

(c)  Quand les critères doivent-ils être évalués sur une base consolidée ?

Précédemment, pour toutes les sociétés liées à d’autres sociétés les critères devaient êtres évaluées sur une base consolidée. Désormais, cela ne vaut plus que pour les sociétés mères (i.e. une société qui contrôle une autre société), les sociétés formant un consortium, et les sociétés constituées dans le seul but d’éviter la communication de certaines informations. A noter que lorsqu’il existe une différence entre grande et petite société en matière fiscale, les critères doivent toujours être évalués de manière consolidée pour toutes les sociétés liées.

2.  La microsociété

(a)  Une nouvelle catégorie

A côté des grandes et petites sociétés, existe maintenant la catégorie des microsociétés. Celles-ci pourront établir leurs comptes annuels selon un microschéma simplifié. De plus les frais de dépôt de ces comptes annuels sont moins importants.

(b)  Critères

Une microsociété ne peut dépasser plus d’une des trois limites suivantes:

  • Chiffre d’affaires annuel: 700.000 EUR
  • Total du bilan: 350.000 EUR
  • Nombre de travailleurs occupés, en moyenne annuelle: 10

Elle ne peut pas non plus être la société mère ou filiale d’une autre société.

3.  Les comptes annuels et documents complémentaires – frais de dépôt

Les nouvelles dispositions de l’arrêté royal portant exécution du Code des sociétés ont apporté quelques modifications au contenu et à la structure des comptes annuels.

De plus, le nombre de documents à produire en annexe des comptes annuels à la Banque Nationale de Belgique a été étendu. Notamment, une liste des entreprises dans lesquelles la société détient une participation doit désormais être déposée.

Enfin, les frais de dépôt seront réduits, entre autres suite à la suppression de la mention du dépôt aux Annexes du Moniteur Belge.

4.  Groupes de sociétés

Les critères pour être considéré comme un petit groupe (désormais nommé «groupe de taille réduite»), non soumis à l’obligation d’établissement de comptes annuels consolidés, sont également revus à la hausse. De tels groupes ne peuvent désormais dépasser plus d’une des trois limites suivantes:

  • Chiffre d’affaires annuel: 34.000.000 EUR
  • Total du bilan: 17.000.000 EUR
  • Nombre de travailleurs occupés, en moyenne annuelle: 250

5.  Entrée en vigueur

Les nouvelles règles s’appliquent aux exercices comptables prenant cours après le 31 décembre 2015. Il existe toutefois une exception pour les nouvelles règles concernant l’effet reporté: celles-ci ne sont pas applicables au premier exercice comptable prenant cours après le 31 décembre 2015.

Voir aussi : Lydian ( Mr. Luc Germonpré )

[+ http://www.lydian.be]

Mr. Luc Germonpré Mr. Luc Germonpré
Senior Associate
luc.germonpre@lydian.be

Click here to see the ad(s)
Tous les articles Droit comptable

Derniers articles Droit comptable

Toekennen van tantièmes aan gewezen bestuurders
20/09/2019

Een vennootschap kan naar aanleiding van de winstverdeling van het boekjaar een deel van haar winst uitkeren aan haar bedr...

Toekennen van tantièmes aan gewezen bestuurders Read more

Coordination de certaines règles comptables
14/11/2018

Le législateur a réuni dans un seul arrêté royal les règles relatives &ag...

Read more

La réforme de l’audit pour la Saint Sylvestre
30/12/2016

Le 31 décembre 2016, la réforme de l’audit fera son entrée dans le paysage juridique belge...

Read more

Modifications des comptes annuels des sociétés à partir de l'exercice comptable 2016
30/09/2016

La forme, le contenu et le mode et les tarifs de dépôt des comptes annuels des sociétés changen...

Modifications des comptes annuels des sociétés à partir de l'exercice comptable 2016 Read more

Derniers articles de Mr. Luc Germonpré

Le registre UBO - où en est-on?
14/09/2018

La loi du 18 septembre 2017 relative à la prévention du blanchiment de capitaux et du financement du terrori...

Read more

Responsabilité pénale des personnes morales en mutation
04/09/2018

Une loi du 11 juillet 2018 modifie les articles 5 et 7bis du Code pénal en ce qui concerne la responsabil...

Read more

Dissolution judiciaire plus efficace pour les sociétés fantômes
13/06/2017

A compter de ce 12 juin, des procédures de dissolution plus efficaces entrent en vigueur pour les sociét&eac...

Read more

La réforme de l’audit pour la Saint Sylvestre
30/12/2016

Le 31 décembre 2016, la réforme de l’audit fera son entrée dans le paysage juridique belge...

Read more

LexGO Network