Une première année bien remplie pour la start-up juridique Ask Q
28/03/2022

Constatant que ses clients étaient de plus en plus confrontés à des problèmes de capacité dans leur service juridique, le cabinet d'avocats Quinz a décidé de lancer sa start-up Ask Q voici un an. Le succès est immédiat et l'entreprise aujourd'hui solidement implantée compte des clients locaux et internationaux tels que Bâloise, Spadel, Ads & Data, Weba ou encore diverses multinationales du secteur pharmaceutique.
 

Ask Q souffle sa première bougie et :

- réunit dans sa clientèle les départements juridiques de grandes entreprises belges et internationales ;

- emploie 11 experts juridiques et cherche à doubler son effectif cette année ;

- a ouvert la semaine dernière un nouveau cabinet novateur Medialaan à Vilvorde ;

- peut s'appuyer sur un premier « GDPR Expert Lab » opérationnel.


« En raison de leurs tâches quotidiennes, de nombreux conseillers juridiques internes ne se consacrent pas au travail stratégique », explique Marieke Vandriessche, directrice générale d'Ask Q. « Nous proposons une capacité supplémentaire pour faire face aux surcharges de travail ou résoudre divers problèmes, afin de laisser aux conseillers juridiques la liberté de travailler sur les projets dans lesquels ils peuvent faire la différence. »

La notion de « conseil juridique à la demande » est relativement nouvelle en Belgique et diffère sensiblement de celle de « l'intérim juridique ». « Nos experts sont plutôt une extension de l'équipe juridique du client ; ils suivent son rythme. Ils répondent présents quand on a besoin d'eux, et disparaissent ensuite. Chaque expert d'Ask Q est par ailleurs entouré d'une équipe d'autres experts juridiques et peut aussi compter sur l'appui direct des avocats de Quinz le cas échéant. »

LexGO Network