Les transactions transfrontalières diminuent en 2019
06/01/2020

Le rapport* M&A Insights Q4 2019 d’Allen & Overy révèle une baisse de 27% de la valeur des transactions de fusions/acquisitions transfrontalières en 2019 par rapport à 2018 et une domination au niveau mondial des grandes transactions locales, les 10 plus grandes transactions de l'année étant toutes réalisées dans un seul pays. De plus, les tendances globales montrent que la valeur et le volume des transactions sont en baisse d'environ 7 % et 10 % respectivement, mais malgré cela, 2019 devrait être la troisième meilleure année de la décennie en termes de valeur de transactions et la quatrième meilleure année en termes de volume de transactions.

La solidité du marché mondial est soutenue par la résurgence des « méga-deals » stratégiques, qui font à nouveau progresser le marché. Les transactions de plus de 5 milliards d'USD représentent 43% de la valeur mondiale des fusions et acquisitions et les transactions de plus de 10 milliards d'USD représentent 33% de la valeur totale.

Pierre-Olivier Mahieu, Partner chez Allen & Overy Belgium, commente cette tendance : « Le fait que le marché soit toujours aussi solide alors que les inquiétudes augmentent autour des questions macroéconomiques est la preuve que de nombreux investisseurs gardent leur sang-froid. L'année prochaine pourrait bien mettre cette détermination à l'épreuve de façon plus marquée, mais les investisseurs continueront, selon nous, à être actifs, en l'absence de chocs politiques ou économiques importants.»

Un ralentissement des transactions mondiales est constaté dans presque tous les secteurs, à l'exception du secteur des services financiers, qui a connu une hausse de 9 %, et du secteur des sciences de la vie et des soins de santé, dont la valeur des transactions a augmenté de 19 % en 2019 par rapport à 2018.

Géographiquement, l'Europe est en forte baisse, le marché étant à son plus faible niveau depuis 2017, représentant 18 % des transactions mondiales en valeur, soit une baisse de valeur de 27 % par rapport au quatrième trimestre de l'année dernière.

Le rapport comprend également un article détaillé sur l'attractivité croissante des consortiums. Il explore comment les entreprises qui cherchent à exploiter le pouvoir de la technologie pour transformer les processus industriels ou même des marchés entiers optent de plus en plus pour des accords de consortium afin de répartir les risques, les coûts et les bénéfices. 

* Les chiffres représentent les transactions annoncées entre le 1er janvier 2019 et le 30 novembre 2019. Données fournies par Refinitiv. 

Voir aussi : Allen & Overy (Belgium) LLP

LexGO Network