Le marché américain prend la tête grâce à la dominance des mega-deals en 2018
19/12/2018

Des conditions de marché fluctuantes et l'augmentation du risque au niveau mondial n’ont pas découragé la conclusion d’opérations stratégiques 

Le dernier rapport “M&A Insights” d'Allen & Overy révèle que les mega-deals ont dominé le marché mondial des fusions et acquisitions au quatrième trimestre de l’année 2018 ; en effet, le nombre de transactions d'une valeur de plus de 10 milliards de dollars a augmenté de 120% par rapport à la même période en 2017. Les opérations d'une valeur de plus de 5 milliards de dollars sont également à leur plus haut niveau depuis plus d'une décennie, ce qui reflète l'appétit croissant des conseils d’administration pour de grandes opérations stratégiques. 

Le rapport, établi à partir de données fournies par Refinitiv (anciennement Thomson Reuters Financial and Risk Business), met en évidence la confiance durable des entreprises, avec notamment une augmentation de 32% de la valeur globale des transactions par rapport à 2017, ainsi qu’une activité transfrontalière entrainant une valeur de transaction internationale à son plus haut niveau depuis 10 ans. 

Pierre-Olivier Mahieu, partner Corporate chez A&O, commente les conclusions du rapport: "Le maintien de la confiance des administrateurs dans un contexte de volatilité des marchés mondiaux va à l'encontre de l'idée reçue selon laquelle les fusions et acquisitions affectionnent la certitude. Cette ère de changement offre de nouvelles possibilités, l'accès aux technologies est une puissante motivation pour conclure des accords dans presque tous les secteurs, en particulier dans les domaines des sciences de la vie (life sciences), des Télécoms Médias & Technologie (TMT), comme le souligne le rapport. 

D'autres challenges sont à venir en 2019, à mesure que les facteurs de risque s'étendent au niveau mondial, avec la montée du protectionnisme, les risques politiques et les changements législatifs tels que le Brexit. Même si l'un de ces facteurs ne suffira probablement pas, à lui seul, à perturber le marché des fusions et acquisitions, il constituera, néanmoins, un sérieux test de résistance au stress pour tous les acteurs."

L’année 2018 a été celle où les États-Unis se sont confirmés comme étant le marché ayant la croissance la plus rapide au niveau des transactions de fusions et acquisitions, avec une flambée de 57% de la valeur des transactions au cours des 11 premiers mois de l’année et représentant 44% de l’ensemble des activités de fusions et acquisitions en 2018.

Le marché américain s'est avéré être le principal lieu de départ pour les opérations d’investissement sortant, et attire plus d'investissements entrants que tout autre marché, et ce, malgré une baisse de 92 % des investissements chinois au premier semestre en raison de contrôles chinois et américains plus sévères. 

L'Europe occidentale a une nouvelle fois réalisé une bonne performance, avec une augmentation de 40 % de la valeur des transactions par rapport à l'année précédente. Dans ce contexte, l'Allemagne est l'un des principaux marchés pour les investissements de “private equity”, avec une hausse de plus de 32 % de la valeur des transactions depuis le début de l'année. Nils Koffka, partenaire de private equity, commente : "En tant qu'économie la plus stable d'Europe, l'Allemagne est de plus en plus présentée comme un "havre de sécurité" pour les investissements, un titre qui a gagné du terrain à la lumière de certaines évolutions telles que le Brexit. La légère baisse du nombre d’opérations que nous avons constatées est plutôt le reflet d’un déséquilibre entre des liquidités abondantes, qui recherchent des actifs disponibles dont le nombre est limité."

En ce qui concerne les secteurs, les grandes transactions dans le secteur des sciences de la vie (life sciences) ont dominé, avec une hausse de 80 % de la valeur des transactions, dont 36 % peut être attribué à deux transactions majeures, celle de la prise de contrôle de Shire par Takeda pour 77 milliards de dollars américains et l'acquisition d’Express Scripts pour 69 milliards de dollars américains par l'assureur santé américain Cigna. De même, les fusions et acquisitions de TMT ont connu, à l'échelle mondiale, une vague d'opérations de grande envergure, dont la valeur a augmenté de 81 % tout en maintenant des volumes stables. 

Le rapport “ M&A Insights Report Q4” inclut également des analyses des marchés des fusions et acquisitions en Inde et dans les marchés de l’UE en 2018. Vous pouvez lire le rapport complet, en cliquant ici

Voir aussi : Allen & Overy (Belgium) LLP

LexGO Network