compliancepro.be : une réponse belge à une tendance globale
03/05/2018

#Corruption, #ResponsabilitéDesEntreprises, #CommerceInternational, #Fraude

Un nouveau pôle pour les professionnels de la compliance en Belgique, qui exercent un métier encore neuf dans certains secteurs.

Aujourd'hui, en Belgique, un nombre croissant de dirigeants et d’employés sont chargés de faire respecter la conformité de l’entreprise, ou sa « compliance ». Ce métier aux contours parfois encore incertains s’assure que les lois sont appliquées partout où l’entreprise est active, mais il doit aussi gérer l’application des standards propres à l’entreprise, par exemple éthiques ou sociaux : lutte contre la corruption, concurrence, gestion de données personnelles, contrôles à l’exportation, vérification des tiers,….

Au-delà des risques de fraudes punissables juridiquement, il y a des risques de réputation dans de nombreux domaines, allant des pratiques commerciales à la gestion des données ou des droits de l'homme, qui peuvent nuire définitivement aux relations entre l'entreprise, ses clients et investisseurs. C’est une préoccupation de plus en plus importante, à l’ordre du jour des réunions de management et des conseils d'administration de l'entreprise – aussi par l’influence de la culture anglo-saxonne des affaires, ou chez certains voisins germaniques.

En dehors de certains secteurs régulés comme la banque, par exemple, le métier de la compliance ne s’est souvent pas encore aussi bien défini ni  structuré en Belgique. Ainsi, lorsqu’une fonction de compliance existe, elle est souvent perçue comme la responsabilité complète du département juridique, avec parfois une pénurie de ressources… Ou bien, certains éléments de la compliance sont dispersés dans différentes équipes, sans coordination. Ou encore, l’organisation de la compliance n’est qu’un copié-collé d’un programme d’une maison-mère à l’étranger, sans l’adaptation nécessaire à la culture locale des employés et autres parties prenantes.

De plus, il s’avère qu’en dehors des secteurs régulés où la compliance bénéficie d’une plus longue expérience, il est aussi difficile pour les entreprises d’embaucher des profils qui correspondent à leurs attentes en matière de connaissance et de gestion de la compliance. Ainsi, certaines vont même jusqu’à embaucher des professionnels venant de l’étranger. Car la pression pour organiser la compliance est grandissante : il s’agit de prévenir les risques, et de se préparer pour un cas de crise.

C’est pour promouvoir la connaissance des métiers de la compliance, la formation et l’échange entre ses professionnels que la Chambre de Commerce Internationale en Belgique (ICC Belgique, active depuis 1920) a créé avec le soutien de la Fédération des Entreprises en Belgique (FEB) et de la Fédération des Chambres de Commerce Belges (Belgian Chambers) l’initiative « compliancepro.be ».

Il s’agit d’une plateforme, gratuite, pour les professionnels de la compliance avec au moins cinq ans d’expérience afin de leur permettre de se réunir et d’unir leurs voix, de coordonner des initiatives et d’organiser des formations ouvertes à tous, comme le premier programme compact de 5 après-midis en 5 mois qui débutera le 11 octobre et sera donné par 12 experts belges de différents domaines pour une introduction ou mise-à-jour à 360°.

Voir aussi : compliancepro.be

LexGO Network