L’assemblée générale « à distance » désormais toujours possible dans les sociétés et associations
05/02/2021

Lors de la première vague du COVID-19, l'AR n° 4 avait temporairement accordé plus de souplesse aux sociétés afin qu’elles puissent reporter leur assemblée générale ou tenir celle-ci par voie électronique. Les mesures pour freiner la propagation du coronavirus compliquent encore aujourd’hui l'organisation de réunions physiques. C'est pourquoi le législateur a maintenant intégré cette possibilité dans un cadre législatif structurel.

Désormais, votre société (SRL, SC ou SA) ou association (ASBL ou AISBL) peut tenir son assemblée générale à distance, sans qu'aucune disposition statutaire à cet effet ne soit nécessaire. L'organe d’administration peut décider de tenir l'assemblée générale à distance par un moyen de communication électronique. Il ne s'agit là que d'une modalité de participation supplémentaire. Contrairement à ce qui était prévu par l'AR n° 4, les titulaires de titres ou les membres ne peuvent être obligés de participer à l'assemblée générale à distance ou par procuration.

Que devez-vous garder à l'esprit lorsque vous organisez une assemblée générale à distance ?

Le moyen de communication électronique utilisé doit permettre (i) de vérifier la qualité et l'identité des participants, (ii) de prendre connaissance et de participer aux discussions en temps réel, et (iii) d'exercer le droit de vote. Par exemple, des systèmes de vidéoconférence ou de téléconférence tels que Zoom, Teams ou Skype peuvent être utilisés et, dans certaines circonstances, une simple conférence téléphonique est possible.

      Jusqu'au 30 juin 2021, il n’est même pas obligatoire que le moyen de communication                électronique permette aux titulaires de titres/membres de participer aux délibérations et de            poser des questions. L’organe d’administration doit alors motiver dans la convocation                pourquoi la société ne dispose pas d’un tel moyen de communication. Toutefois, les                 détenteurs de titres/membres doivent toujours pouvoir participer directement au vote.

La procédure à suivre pour participer à distance à la réunion doit être clairement et précisément expliquée dans la convocation (et, le cas échéant, sur le site internet de la société).  
 
Si des incidents techniques surviennent au cours de l’assemblée générale, ils doivent être décrits dans le procès-verbal.
 
Les membres du bureau ne peuvent pas participer à l’assemblée générale par voie électronique et doivent donc être physiquement présents. Dans la mesure où ils ne font pas partie du bureau, les titulaires de titres/membres, les administrateurs et le commissaire peuvent participer à distance.  

La possibilité de voter à distance avant l'assemblée générale, qui existait déjà dans la SA et la SRL, est étendue à l'ASBL et à l'AISBL. Toutefois, une disposition statutaire est bel et bien nécessaire à cet effet.

Enfin, dans l'ASBL et l'AISBL, il est désormais également possible, tout comme dans la SA et la SRL, de tenir une assemblée générale écrite (à l'unanimité de tous les membres) pour toutes les décisions, à l'exception de la modification des statuts.

Related : Eubelius ( Mr. Carl Clottens ,  Mr. Christophe Janssens )

[+ http://www.eubelius.be]


Click here to see the ad(s)
All articles Corporate law

Lastest articles Corporate law

COVID-19: Payment suspension scheme for borrowers extended further in time
18/02/2021

End of March 2020, the Minister of Finance and the Belgian financial sector, through the Belgian financial sector federati...

Read more

De digitale algemene vergadering: vereenvoudigd of toch niet?
25/01/2021

In een eerdere nieuwsbrief keken we al naar de regels over de deelname aan algemene vergaderingen van vennootsch...

De digitale algemene vergadering: vereenvoudigd of toch niet? Read more

Amendments to Belgian corporate law to facilitate remote shareholders’ meetings
15/01/2021

Since the outbreak of the COVID-19 pandemic, the provisions of the Companies and Associations Code (the “CAC”)...

Amendments to Belgian corporate law to facilitate remote shareholders’ meetings Read more

Riding the New FDI Regulation Wave
01/12/2020

Tightening Foreign Direct Investment (FDI) screening systems has become a global trend in the last few years (see also our...

Read more

Lastest articles by Mr. Carl Clottens

Lastest articles by Mr. Christophe Janssens

LexGO Network